Autour du Sichon

Comme vous le savez, le bassin versant du Sichon (Lavoine, La Guillermie, Ferrières sur Sichon, Le mayet de Montagne, Arronnes, Molles, La Chapelle, Busset et Lachaux) a été choisi comme territoire test par l'Agence de l'eau Loire-Bretagne. Celle-ci privilégiait, auparavant, dans ses actions essentiellement les zones industrielles et urbanisées, à forts enjeux, déjà dégradés au niveau de la ressource en eau (qualité et quantité de l'eau). Cette fois-ci, elle a voulu s'occuper d'un territoire relativement préservé afin de continuer ainsi à le préserver, voire à l'améliorer. Il s'agit de garantir un bon état des eaux au titre de la Directive Cadre sur l'eau pour 2015. C'est une démarche ancrée dans le territoire, visant à travailler avec tous les acteurs locaux (agriculteurs, forestiers, riverains, usagers de l'eau, touristes ...)

Il s'agit de mener une gestion équilibrée entre les milieux et les usages afin de garantir une eau de qualité et en quantité suffisante.

La CCMB réalise temporairement les travaux grâce à une équipe, composée de 8 personnes recrutées par l'association Aproformas (siège au Lycée Claude Mercier du Mayet de Monagne). Ces 8 personnes, sont encadrées par le même chef de chantier qu'auparavant. Le but est de redonner vie à la rivière par l'amélioration de la qualité de l'eau, en augmentant son pouvoir épurateur, la restauration et l'entretien des berges et du lit, la prévention des crues, la mise en valeur de l'écosystème aquatique.

La CCMB se substitue encore pour un an à ces travaux, mais veut vraiment inciter les propriétaires riverains à continuer ce travail. En trois ans de travaux, plus de 40 kilomètres de berges ont été restaurées : de la source de la rivière (au-dessus de "Pion" à Lavoine) jusqu'au Moulin Prard à Arronnes.

Nos actions se dirigent aussi vers le monde agricole. L'agriculture est indispensable pour la Montagne Bourbonnaise. Nous avons un problème de ressource en eau en période sèche en Montagne Bourbonnaise (période d'étiage durant laquelle le SIVOM Vallée du Sichon nous remonte de l'eau de la nappe alluviale de l'Allier), ainsi la préservation du milieu naturel, notamment de zones humides est vraiment importante.

Elles ont un rôle multifonctionnel : filtres épurateurs naturels, rôle hydrologique primordial et aussi un intérêt patrimonial. Evite le drainage, les fossés trop importants (et sans végétation). , les surfaces imperméables, permettraient d'atteindre notre but, c'est-à-dire de garder l'eau en amont et d'arrêter d'avoir recours à l'eau de l'Allier en période sèche (étiage).

Des mesures agro-environnementales territorialisées appelées MAET sont mises en place depuis mai 2009, grâce au contrat de bassin versant du Sichon. Celles-ci sont financées à 45 % par l'agence de l'eau Loire-Bretagne, et 55 % par le FEADER (fonds européens). Pour cela, au préalable, 99 agriculteurs ont accepté de faire réaliser un diagnostic de leur exploitation.

Celui-ci a permis de proposer des actions concrètes pour réduire les pollutions ponctuelles (engrais, effluents d'élevage ...) réduire les pollutions diffuses, proposer des solutions économiquement viables dans un souci de préservation du milieu, sensibiliser les agriculteurs aux bonnes pratiques agricoles et les inviter à les mettre en oeuvre sur leur exploitation. Sur les années 2009 et 2010, 78 agriculteurs ont contactualisé des MAET, soit en terme de surface : presque 2400 ha ont été engagés.

Merci à tous ceux qui en comprendront l'enjeu.

Florie-Laure ETIEN

Chargée de mission du bassin versant du Sichon

Communauté de Communes de la Montagne Bourbonnaise

03250 LE MAYET DE MONTAGNE

Date de dernière mise à jour : 28/10/2013

 super fleurVilles et villages de France

Vacances Campagne
Gralon

SITES INTERNATIONAUX - catégorie france

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×