Maison Rongère

 

A la fin du XVIII ème siècle, les fondations de la première bâtisse furent édifiées sur ce rocher qui abrite trois générations de taillandiers.

A l'origine, en forme de L, la maison fut modifiée et agrandie en 1865.

Elle servait d'auberge-relais pour tous les montagnards de Lavoine, Ferrières et La Guillermie qui commercent le bois scié et la saboterie sur Cusset et Vichy. L'auberge fermée depuis le début du XX ème siècle, reprit ses fonctions sous la forme d'un restaurant de 1982 à 1999.

Cette maison propriété de la famille Rongère depuis les origines, possède une charpente et des ouvertures en chêne et châtaignier, avec une toiture à quatres pans recouverte d'ardoises.

Jadis, le travail du fer ordinaire était l'affaire des cloutiers, forgerons, charrons, maréchaux-ferrants. Mais pour la fabrication des outils, tous les corps de métiers s'adressaient à une corporation réputée : les taillandiers.

Jusqu'au milieu du XIX ème sièce, l'acier produit en faible quantité et d'un coût élevé, était destiné à la partie de l'outil sollicité par le travail.

Greffé à chaud sur un corps en fer ordinaire forgé, l'acier était trempé dans un bain d'eau, d'huile ou de savants mélanges, dont le taillandier conservait secrètes les compositions.

Date de dernière mise à jour : 17/10/2013

 super fleurVilles et villages de France

Vacances Campagne
Gralon

SITES INTERNATIONAUX - catégorie france

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×