Maison Giraud

 

 

Typique de la Montagne Bourbonnaise, La Maison Giraud a été construite au XIXème Siècle.

Son exposition plein sud permet d'avoir un bon ensoleillement et d'être abritée des vents majeurs du Nord et de l'Ouest.

La salle commune est le coeur de la maison. C'est la pièce où vit toute la famille. La cheminée et l'évier appelé aussi bassière sont des éléments incontournables de l'habitat.

A l'étage, deux chambres sans chauffage sont d'une grande sobriété avec leurs murs enduits et badigeonnés à la chaux. Le grenier est réservé au stockage. Deux granges-étables attenantes permettent de loger les animaux.

L'arrière de la batisse est plus ancien. On y découvre un four à pain et un atelier de forgeron. En effet, les paysans possédaient peu de terrain et étaient souvent contraints d'exercer une seconde activité (forgeron, sabotier, menuisier ...)

Autrefois, rares étaient les maisons qui ne possédaient pas de four. L'ouverture tenue fermée par le bouche-four donne sous la cheminée, juste au dessus du foyer. En dessous, le cendrier recueille les cendres fort précieuses pour la lessive. Périodiquement, le four était chauffé pour cuire des tourtes de pain que l'on entaissait ensuite sur le tourtier pendu au plafond. On ne coupait jamais le pain sans avoir tracé une croix avec le couteau sur la partie plate sous peine de malheur, et en aucun cas les tourtes ne devaient reposer sur leur partie bombée.

Après la cuisson du pain, le four resté chaud pouvait cuire les tartes ou gâteaux appelés "pompes, fretas, gouère" ou sécher les fruits.

Date de dernière mise à jour : 17/10/2013

 super fleurVilles et villages de France

Vacances Campagne
Gralon

SITES INTERNATIONAUX - catégorie france

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site